FR
EN
Budget municipal 2021 - Message du maire

Toujours guidé par le plan stratégique municipal 2019-2023 et considérant le contexte économique relié à la pandémie, le conseil municipal de La Pêche a réussi à préparer un budget 2021 à la fois responsable et visionnaire. Je remercie le conseil municipal et toute l’équipe de la municipalité pour cet exercice budgétaire rigoureux réalisé dans un contexte sans précédent.

Les orientations du conseil municipal pour l’année 2021 se résument en 3 grandes priorités :
  • L’augmentation de la performance de l’organisation municipale en matière d’urbanisme et d’environnement;
  • L’amélioration de la communication, de la transparence et du service aux citoyens;
  • La poursuite des investissements afin de combler notre déficit en infrastructures municipales (les routes, les bâtiments municipaux, les réseaux sanitaires et les espaces communautaires).

    Pour boucler le budget et afin d’appuyer les acteurs de notre économie locale les plus touchés par la pandémie, le conseil a choisi de geler le taux de taxation non résidentiel (commercial) et d’augmenter légèrement les autres taux de 1,5%. En 2021, la hausse du compte de taxes pour une résidence unifamiliale de valeur médiane de 244 100 $ représente une somme annuelle de 45$: 25$ provenant de l’augmentation du taux de taxation et 20$ provenant de l’augmentation du tarif dédié à la gestion des matières résiduelles. Ces 20$ tarifaires seront placés dans un nouveau fonds local réservé à la gestion des matières résiduelles. Ce fonds sera créé en 2021 afin de prévoir l’impact possible de l’implantation de la collecte des matières compostables planifiée en fin d’année, ainsi que l’augmentation éventuelle des coûts de gestion des déchets et des matières recyclables.

    Somme toute, en comparaison avec les moyennes régionales et provinciales fournies par le Ministère des affaires municipales et de l’habitation (MAMH), La Pêche conserve un excellent profil financier.

    Pour plus de détails sur le budget 2021 et les orientations du conseil municipal, je vous invite à consulter la Présentation du budget 2021, le Plan triennal d’immobilisation 2021-2023, le Plan stratégique 2019-2023, le Rapport annuel 2020 des services municipaux (publication à venir) et le Profil financier du MAMH (version 2020 à venir).

    Guillaume Lamoureux, Maire de La Pêche, 14 décembre 2020


    Documents de référence
    :


    Le 16 décembre 2019, le Conseil municipal a adopté le budget pour l’exercice financier 2020.

    Le plan stratégique 2019-2023 de la Municipalité, qui fut adopté le 2 juillet 2019, aura été un guide essentiel pour fins d’orientation des décisions du conseil dans l’exercice de planification budgétaire 2020. Cet outil a permis au conseil de prendre les meilleures décisions possibles dans un contexte budgétaire empreint de défis contraignants : une augmentation considérable de la contribution au budget de la MRC des Collines-de-l'Outaouais de l’ordre de 6,65%, le tout relié principalement à la hausse des coûts du transport adapté, de la gestion des matières recyclables et du Service de la sécurité publique. Notre police régionale offre un service de qualité à nos citoyens et contribue grandement au sentiment de sécurité qui règne dans notre communauté. Nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour nous assurer de la pérennité de ce service. Je m’engage à participer aux efforts de la MRC dans ses démarches auprès du Gouvernement du Québec afin d’encourager une plus grande équité budgétaire entre les municipalités rattachées à la SQ qui reçoivent une subvention importante et celles qui ont leur propre corps policier municipal qui ne reçoivent aucune subvention (Un budget 2020 pour une gestion efficace de la croissance, communiqué de la MRC des Collines-de-l’Outaouais, 3 décembre 2019).

    TAXATION

    Malgré de nombreux défis, le conseil aura réussi à composer avec les augmentations de coûts hors de son contrôle et poursuivre activement son cheminement vers la réalisation d’éléments-clés de la planification stratégique. La Municipalité est en mesure de limiter l’impact de la hausse du compte de taxes pour une résidence unifamiliale de valeur médiane à La Pêche en 2020, celle-ci connaîtra une augmentation moyenne de 3,05 % correspondant à une somme annuelle de 64 $.

    Taux de taxes

    Catégories

    2019

    2020

    Variation

    (en %)

    Résiduelle

    0,71502

    0,66540

    - 6,94 %

    Non résidentielle

    0,92942

    0,92942

    0 %

    Industrielle

    1,02643

    1,02643

    0 %

    6 logements ou +

    0,87372

    0,66540

    - 23,84 %

    Agricole

    0,70100

    0,65550

    - 6,94 %

    En comparaison avec la moyenne régionale et provinciale, nous conservons un bon profil financier, comme en témoigne le tableau suivant :


    Sommaire des comparaisons avec différents groupes

    Municipalité

    MRC

    Région administrative

    Tout le Québec

    Nombre de municipalités

    1

    7

    67

    1 106

    Charge fiscale moyenne des logements

    1 919 $

    2 331 $

    2 185 $

    2 069 $

    Endettement total net à long terme par unité d’évaluation

    587 $

    2 762 $

    3 208 $

    6 455 $

    Endettement total net à long terme par 100$ de RFU

    0,37 $

    1,33 $

    1,27 $

    2,17 $

    Taxes de fonctionnement / Revenus de fonctionnement (Profil financier – Édition 2019)

    74,34 %

    76,57 %

    66,19 %

    62,75 %


    Tarification

    RÉSIDENTIEL

    2019

    2020

    Loisirs

    40 $

    40 $

    Ordures ménagères

    220 $

    220 $

    Sécurité incendie

    s/o

    65 $

    Sécurité publique

    s/o

    120 $


    Cette année, nous introduisons au règlement de taxation davantage d’éléments de services offerts qui ne seront plus facturés uniquement en fonction de la valeur foncière, mais aussi en fonction du “bénéfice reçu” tel que prévu dans la Loi, lequel se rapproche plus équitablement des coûts réels d’un service donné.

    L’implantation de deux tarifications additionnelles contribueront respectivement au financement de 50 % du budget du Service d’incendie de La Pêche et 25 % du budget de la sécurité publique de la MRC des Collines (police, 911, prévention incendie). Nous sommes d’avis que la tarification est un bon outil, à moyen terme, pour limiter et contrer l’impact d’une fluctuation inégale des valeurs foncières lors des dépôts de rôle triennal (voir tableau plus bas) et permet d’introduire une certaine équité dans la taxation, soit la participation de chacun aux coûts de fonctionnement des services collectifs. Le tarif pour le service incendie contribuera également à l’implantation du service de premiers répondants, l’implantation d’une garde interne pendant les jours de semaine et à établir un centre de formation pour les pompiers.

    Historique de l’augmentation de l’évaluation foncière lors des derniers dépôts du rôle

    Rôle triennal

    Augmentation moyenne de la valeur foncière des propriétés

    2019-2020-2021

    2 à 6 %

    2016-2017-2018

    10 à 22 %

    2013-2014-2015

    12,7 % en moyenne

    2010-2011-2012

    18,8 % en moyenne

    2007-2008-2009

    38 % en moyenne


    Les modifications au niveau de la tarification ont permis au conseil de diminuer le taux résidentiel et celui des immeubles de 6 logements et plus. Comme plus de la moitié de nos commerces sont des immeubles qui sont en partie résidentiels, la baisse du taux résidentiel contribuera à supporter nos entreprises locales. Par ailleurs, à travers la baisse du taux de la catégorie des 6 logements et plus, le conseil envoie un message clair aux promoteurs qui désirent contribuer à la construction de nouveaux logements locatifs dont notre population a grandement besoin. À ce sujet, il est important de noter que les deux nouveaux tarifs s’appliqueront par immeuble : à titre d’exemple, les propriétaires d’une résidence bi-familiale ne paieront qu’une fois le tarif du service en question. Finalement, le conseil réitère son appui aux producteurs agricoles locaux en diminuant encore davantage le taux agricole.

    Projets et infrastructures municipaux

    Le fonds vert municipal pourra dès cette année contribuer à l’appui et au soutien de projets et d’initiatives locales pour la protection de l’environnement et le développement durable. Des projets municipaux financés via le fonds vert sont déjà ciblés pour analyse : l’implantation de la collecte de 3e voie (compost), la valorisation de la rivière La Pêche, des projets pour l'amélioration de nos lacs, une étude pour la gestion des vidanges de fosses septiques. En plus des projets financés par le fonds vert, la municipalité envisage également l’achat de deux véhicules électriques et le passage au DEL pour l’éclairage de rue.

    La Municipalité maintient le cap sur les projets de relocalisation de l’hôtel de ville et du dépôt municipal. Elle procédera à des études pour la relocalisation de l’atelier municipal, la prolongation des égouts du secteur de Wakefield et l’implantation d’égouts dans le secteur de Sainte-Cécile-de-Masham. Des investissements importants sont aussi prévus au niveau des infrastructures routières et dans les parcs de la municipalité.

    Pour plus de détails sur le budget 2020, veuillez consulter le tableau ci-bas qui fait état de la répartition des dépenses prévues et de l’affectation des ressources. Vous pouvez aussi consulter le plan triennal des immobilisations qui établit le profil des investissements de la Municipalité dans les domaines d’activités clés. Ce document est disponible sur notre site web sous Services Municipaux- Finances et Taxation-Documents et Rapports (un lien est fourni plus bas).


    Liens utiles :