Français
English
Séance du 5 novembre 2018
5 novembre 2018

Résumé de quelques décisions :

Contribution supplémentaire pour le budget 2018 de la MRC des Collines-de-l'Outaouais

La MRC des Collines fait face à une situation de déficit financière. Pour cela, elle a transmis à chacune des sept municipalités qui la composent une demande de fonds pour terminer l’année. La quote-part de la Municipalité de La Pêche est de 65 924 $.

Par cette résolution, le conseil municipal déplore la gestion financière de la MRC ayant conduit à cette situation, autorise le transfert de sa contribution en deux versements (en novembre et en décembre 2018) et demande à la MRC de mettre en place un suivi budgétaire plus rigoureux à partir de 2019 sous forme de rapport budgétaire trimestriel.


Budget 2019 de la Régie intermunicipale de transport des Collines (Transcollines)

Le conseil d’administration de Transcollines vient d’adopter son budget pour l’année 2019. Étant que chaque Municipalité doit approuver ce budget et contribuer à travers une quote-part afférente à sa charge, le conseil municipal approuve, par cette résolution, le budget de Transcollines, et autorise le Service des finances à émettre les chèques nécessaires au transfert de sa contribution de 181 742,05 $.


Protocole d’entente entre la Municipalité de La pêche et la Coopérative de solidarité en loisirs de La Pêche pour la gestion du Complexe sportif La Pêche

À la suite de l’approbation du règlement d’emprunt 18-773 pour l’acquisition du complexe sportif La Pêche et de ses équipements pour un montant de 1 987 957 $, le comité des finances et des ressources humaines de la Municipalité a recommandé que la gestion de l’aréna soit confiée à la Coopérative de solidarité.

Par cette résolution, le conseil municipal autorise la signature du protocole d’entente avec la Coopérative de solidarité en loisirs de La Pêche pour lui confier la gestion de l’aréna jusqu’au mois d’avril 2019.


Achat d’une roulotte pour un espace de bureau temporaire

Depuis quelques années déjà, la Municipalité fait face à un problème d’espace à l’Hôtel de ville. Pour remédier à cela temporairement, l’administration municipale a étudié la possibilité d’installer une unité mobile de type roulotte dans la cour arrière de l’Hôtel de Ville afin d’y aménager des bureaux supplémentaires. Des soumissions ont été reçues pour comparer l’achat et la location-achat de cet équipement.

Par cette résolution et sur recommandation du directeur général, le conseil municipal autorise l’achat d’une roulotte pour un espace de bureau temporaire à la compagnie Abris Mobiles pour un montant de 43 751 $ et l’aménagement de cette roulotte, pour un projet total estimé à 70 000 $.


Règlement 18-777 - pour permettre la circulation des VTT sur certains chemins municipaux

Merci de vous référer au communiqué ci-joint.